ATTENTION TAUPE !

black mole new

Une taupe a été repérée ! Sa galerie va de la parcelle d’Alphonse jusqu’au verger.

Voici quelques explications et conseils :

Les taupes mangent des vers de terre, vers blancs, vers gris, larves d’insectes ravageurs (taupins, hannetons, noctuelles). Une taupe absorbe à peu près son poids de nourriture chaque jour, soit environ 50g. L’ensemble des galeries de taupes est très important pour la bonne santé des plantes en surface car elles aèrent la terre la rendant plus meuble et plus perméable à la pluie mais dans un potager elle peut “soulever” des légumes racines et faire beaucoup de dégâts.

Les astuces :

1-Mettez des poils de chien dans les taupinières,

2- Plantez des branches de sureau autour de la zone à protéger,

3- Versez du purin de sureau bien concentré directement dans les galeries,

4- Certains bulbes de fleurs semblent tenir les taupes à distance, comme les bulbes de fritillaires et des euphorbes (attention : l’euphorbe est une plante toxique au toucher). La fritillaire impériale, la jacinthe, la jonquille, l’oignon, l’ail, le ricin ont pour point commun d’avoir une odeur que fuient les taupes.

5-Le tourteau de ricin est un engrais l00 % naturel d’origine végétale riche en oligo-éléments et en matière organique. Le tourteau de ricin repousserait les taupes, les mulots et les campagnols. Outre son effet répulsif sur les rongeurs, il a aussi une action insecticide. Il s’utilise comme fumure de fond et d’entretien, pour le potager et le gazon.

6- Plantez des bornes anti-taupes à ultra-sons : elles font fuir les taupes qui déménagent. Pour vous débarrasser des taupes complètement, il faut penser à changer vos bornes de place régulièrement.

7- Mettez un bâton dans la taupinière et une demi-bouteille en plastique : celle-ci bouge avec le vent. Le bruit dérange les taupes qui finissent par aller ailleurs. Peu esthétique mais simple et efficace.

8 – Armé d’un croc à fumier, certains taupiers sont capables d’extraire la taupe de la terre d’un seul coup au moment où celle-ci pousse la terre hors de sa galerie pour créer une taupinière. Cette technique totalement écologique demande de la patience, un sacré coup d’oeil et une certaine habileté. La taupe est souvent prise indemne : le taupier a le choix entre l’occire ou la relâcher en terrain neutre, où elle ne dérangera personne.

9 – L’utilisation de pièges mécaniques simples et peu onéreux de type “putanges” demande cependant un petit apprentissage pour être totalement efficace. Un piège “putanges” bien posé tue “proprement” la taupe.

Ne pas faire :

Mettre de la naphtaline dans les tunnels (dangereux pour l’environnement, peu biodégradable).

Si vous avez des astuces, n’hésitez pas à les écrire dans le forum !