Entretien bio de vos arbres fruitiers

Cet article est réservé aux utilisateurs du jardin. Vous devez vous connecter pour le lire (dans la fenêtre CONNEXION à votre droite) !

TRAITEMENTS :

Nous avons un hiver très doux, donc nous ne pouvons effectuer aucun traitement préventif car les bourgeons ont gonflé.

On ne peut faire qu’un traitement, c’est la bouillie bordelaise à appliquer selon l’avancement du bourgeon (cf schéma avancée du bourgeon + tableau des traitements cliquer sur le lien suivant en rouge). https://jardin.bigfoot.ovh/?p=491

A faire dans les jours qui viennent ! Il faut éviter la pluie et le gel, mais la météo n’est pas favorable !

 PREVENTION DES INSECTES RAVAGEURS :

A appliquer en février sur le tronc des arbres, un badigeon à la chaux pour supprimer lichens et mousses qui peuvent accueillir des œufs, des larves, ou des insectes adultes pour hiverner (pucerons et autres).

Le principe est de brosser le tronc de l’arbre avec une brosse en plastique et appliquer le lait de chaux avec un pinceau (vendu en pot dans les jardineries ; un pot = une bonne partie du verger : le mieux est de faire un achat groupé entre vous tous).

Mettre sur le tronc des colliers de glu arboricole : on le trouve dans les jardineries ou solution économique, se le faire. Ce collier piège les chenilles, papillons femelles sans ailes, fourmis. Si collier du commerce : on le met à 1m de hauteur sur le tronc des arbres. Si on se le fait : acheter un pot de glu, faire une bande en carton ou tissu de 10 cm de largeur et longueur en fonction du tronc, entourer le tronc et le nouer avec une ficelle ou rafia, enduire la bande avec la glu. A renouveler dès que la glu n’adhère plus. La glu ne craint pas la pluie. Ne pas mettre la glu sur le tronc directement, car cela l’abîme.

 TAILLE :

taille (Copier)

A faire avant mars pour le pêcher, poirier, pommier ! Tailler la tige principale celle du milieu à la hauteur que vous désirez ; c’est en fait déterminer la hauteur de votre tronc et à laquelle vous souhaitez récolter vos fruits. A tailler avec un sécateur désinfecté à l’alcool pour éviter la transmission des maladies et toujours au-dessus d’un bourgeon ! Ne vous inquiétez pas, l’arbre réagit et poussera avec de nouvelles branches (cf schéma taille). Tailler en dehors des gelées et de la pluie !

La taille globale de votre arbre aura lieu en novembre 2014 et en février / mars 2015, sauf si l’hiver est trop doux ! William assurera un atelier taille pour vous tous.

ARROSAGE :

La première année, il faut arroser en mars et avril (si le printemps n’est pas humide) et l’été s’il est très sec. Mettre 2 arrosoirs d’eau par semaine. Mais faire une cuvette au pied de l’arbre afin que l’eau n’aille pas partout et qu’elle reste au pied de l’arbre, les racines !

Il n’y a pas besoin d’arroser les années suivantes pour forcer les racines à aller en profondeur pour qu’elles trouvent l’eau toute seule ! Plus les racines sont profondes, plus l’arbre sera résistant !

FERTILISATION :

Pas besoin de mettre de l’engrais à votre arbre, car les racines trouveront le fumier mis à la plantation ! Cela fortifiera l’arbre et toujours le même principe, les racines plus elles s’enterrent plus l’arbre sera résistant !

PAILLAGE :

Pailler votre arbre dès le printemps pour éviter l’évaporation de l’eau, le lessivage du sol et apporter de l’humidité. A faire la première année uniquement !

ABRIS A INSECTES :

N’hésitez pas à installer des abris à insectes à proximité de votre arbre fruitier :
– déposer une planche sur le sol : planche abri ;

– nichoir à tiges creuses avec du bambou ou roseau, les nouer ensemble en botte ;

– nichoir bûche de bois en perçant des trous ;

– nichoir avec un tas de pierres,

– nichoir avec un pot en terre retourné et rempli de paille.

Si vous voulez en savoir plus pour la réalisation des abris : voici un lienhttp://humanite-biodiversite.fr/doc/construire-un-abri-a-insectes.

Remarques :

Pour le pêcher : C’est un arbre gourmand, semer des engrais verts à son pied qui lui apportera de l’humus !

Pour le poirier : Pour préserver le fruit d’attaques de ravageurs, dès l’apparition du fruit, mettre une poche qui l’englobe entièrement (uniquement sur le fruit, pas la branche).

Pour le cerisier : Les oiseaux appréciant fortement les cerises, vous avez la possibilité de mettre un filet anti-oiseaux ou des CD qui les effraient ou un autre système.

Pour les années suivantes, il ne faut qu’effectuer des traitements préventifs ou curatifs, tailler et bien sûr récolter !

Lorsque vous venez au jardin, allez voir votre arbre fruitier et dès que vous remarquez quoi que ce soit, contactez William (coordonnées affichées dans la cabane). William a été élu comme référent du verger, mais il ne peut être constamment présent sur le verger pour effectuer la veille parasitaire. Il a besoin de votre analyse ! Merci.

Cette fiche a été écrite avec l’aide de William que je remercie. Elle sera affichée dans la cabane ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans le forum “verger” !