Compte-rendu de la réunion du 17 mai 2014

Présents :                                                                                      

Antoine, Christophe, Laurent, Céline, Bruno, Patrice/Amandine, Joseph, André, Jean-Paul, JP, William, Daniel, John/Isa, Sandrine.          

Absents :

Pascale, Nicolas, Pascal, Bernard, Régine, Serge, Robert, Christine, Marie-Christine, Manoah, Claire, Rémi/Sandrine, Carlos, Alphonse, Pierre, Mirlène, Michel.

 Ordre du jour : COMMENT BIEN ARROSER SON JARDIN ?

 1)    ACCUEIL DES NOUVEAUX JARDINIERS

Une liste avec les prénoms et coordonnées de tous les jardiniers est affichée dans la cabane. Actuellement, on est 30 jardiniers et il reste 475 m² de disponible.

 2)    COMMENT BIEN ARROSER VOS PLANTES ?

 Il faut arroser le matin (lorsqu’on le peut). Avant d’arroser, vérifiez l’état de la terre en grattant le sol, si c’est humide, il n’y a pas besoin d’arroser et si c’est sec, vous pouvez arroser. En ce moment ce n’est que la croûte qui est sèche, la terre dessous est humide et les nuits sont fraîches.

Arrosez que lorsqu’il y a un besoin. Car plus vous arrosez et votre plante va vivre « sous perfusion », sera sensible au maladie et il faut que les racines aillent en profondeur pour trouver tout ce qu’elle a besoin. On n’arrose pas après une bonne pluie (entre 5 et 10 mm) même le lendemain …

 Différents modes d’arrosage au jardin :

Arrosoir – tuyau connecté au robinet de la cuve – tuyau avec ouverture du réseau d’eau sous pression uniquement aux heures d’ouverture qui seront affichées dans la cabane – arrosage au goutte à goutte.

 L’arrosage avec un tourniquet n’est pas autorisé car cela gaspille de l’eau, prend beaucoup trop de pression, arrose toute la plante et il ne faut pas arroser les feuilles, obligé de biner le sol car il est tout lessivé et cela favorise la pousse des mauvaises herbes car l’arrosage n’est pas ciblé au pied de la plante.

Le paillage est indispensable ! Il faut déposer une couche de 5 cm de paille car cela conserve l’humidité, évite de biner et favorise la vie du sous-sol. En été, avec un bon paillage, on n’arrose que tous les 3 jours.

 Ouverture des heures d’arrosage du réseau sous pression :

 Actuellement, vu la météo, l’arrosage se réalise le matin car les nuits sont fraîches. L’ouverture se fera de 9 H 00 à 9 h 30 mais les jours où la terre n’a pas besoin d’être arrosée, il n’y aura pas d’ouverture du réseau.

 Ci-après un extrait : Dans le Guide du jardinage biologique de Terre vivante, page 105 (édition 2002) :

« On arrosera : – le matin, au printemps et à l’automne, quand les nuits sont fraîches le sol peut se réchauffer pendant la journée ; – en fin d’après-midi pendant les périodes chaudes, pour réduire les pertes par évaporation, ne pas arroser juste avant la tombée de la nuit car sinon le sol n’aurait pas le temps de se ressuyer et il se produirait, sur la plante, une condensation favorables aux maladies ».

 Je vais me justifier pour que vous compreniez bien :

L’ouverture du réseau en soirée, ne se fera que lorsque la terre aura la possibilité d’être arrosée le soir, uniquement. Pour ceux qui ne peuvent venir le matin, vous avez la possibilité d’utiliser tous les autres moyens d’arrosage cités précédemment. Lorsque vous avez signé votre contrat, ce n’est que pour un récupérateur d’eau. L’ouverture du réseau sous pression n’est qu’un service rendu en fonction de l’arrosage du jardin maraîcher de ma mère, uniquement. Ceci sera en fonction tant que ma mère exercera son activité de maraîchage. Après, ce sera autrement. Dans tous les autres jardins familiaux, l’arrosage se fait avec l’arrosoir pour toutes les parcelles, prenez le temps de les visiter. Allez au jardin de Tournefeuille qui est l’un des plus grands et ils arrosent tous avec leur cuve uniquement et il y a des parcelles de toutes tailles. Dans les autres jardins, vous n’avez pas la possibilité de choisir la façon dont vous cultivez vos parcelles (permaculture, légumes autorisés…). Lorsque vous avez demandé de réaliser tel équipement, je vous ai écouté et cela a été réalisé (serre, ruche, terrain de pétanque, parcelle pour les plantes qui soignent, verger…). Je vous prête lorsque vous en avez besoin, mes outils personnels. Je passe beaucoup de temps dans le jardin pour que vous ayez tout. Il faut que vous sachiez qu’actuellement je suis au chômage et que je serai salariée du jardin qu’au 1er août et qu’à mi-temps. Mon époux ne peut m’aider qu’exceptionnellement quand son emploi du temps lui permet.

Il faut comprendre que l’eau est puisée dans la nappe phréatique et que cette eau n’est pas inépuisable. Lorsqu’il n’y aura plus d’eau, plus de jardin potager, c’est une gestion commune des ressources. L’eau est précieuse de nos jours, utilisez-la correctement. Cela reste dans la logique et dans l’esprit du jardin qui doit sortir des sentiers de la consommation excessive de notre société : meilleure gestion des ressources, mise en commun des capacités de chacun, entraide et collectif qui priment sur l’individualisme.

 Tout ce que je viens d’écrire, c’est pour que vous compreniez un peu mieux mais je ne veux surtout pas que vous le preniez mal ou que ce soit mal interprété, car ce n’est pas mon intention. Ce n’est juste pour que vous compreniez l’envers du décor. Sachez que je privilégie la discussion et cela va de pair avec la bonne entente et la convivialité.

Le meilleur arrosage dans un potager est l’arrosage au goutte à goutte car cela limite l’utilisation de l’eau et arrose parfaitement au pied des plantes et il n’y a pas de lessivage du sol et vous n’avez pas besoin de vous en occuper car cela s’arrose tout seul avec l’ouverture du réseau sous pression. J’ai commencé à m’équiper petit à petit en faisant d’abord les plantes les plus gourmandes en eau et au final je peux arroser tout mon potager qu’avec le goutte à goutte. L’arrosage à l’arrosoir est aussi un très bon arrosage pour les parcelles les moins grandes.

 Si vous désirez acheter des lignes de goutte à goutte toutes équipées avec un robinet et des goutteurs, contactez-moi car ma mère vend ses lignes à prix d’occasion.

 3)    VERGER

L’entretien de la terre autour de votre arbre fruitier vous a été demandé et vous avez signé le règlement du verger mentionnant cette dernière.

Je vous rappelle que l’entretien de votre terre autour de votre fruitier doit être réalisé très rapidement. Je veillerai à ce que cela soit fait en contactant chaque personne. Car en ce moment, l’herbe est haute et dès que la floraison sera finie, les graines vont voler dans tout le jardin et occasionnera des mécontentements de tous les jardiniers mais aussi envahira encore plus votre zone de terre donc plus de travail. Vous avez la possibilité de désherber manuellement ou de louer le rotofil que je loue à 5 €. Ensuite vous avez la possibilité de passer le rotofil de temps en temps ou de semer une prairie fleurie ou des engrais verts ou d’installer un poulailler.

 Quelques jardiniers m’ont demandé la possibilité de planter des melons, courges, pastèques dans cette zone de terre.

Je vous donne mon autorisation mais uniquement pour planter des plantes coureuses cad melon, courge, pastèque et rien d’autre. Par contre, on va le faire que cette année pour tester la cohabitation avec le fruitier, c’est une année test. Pour arroser vos plantes, vous utiliserez l’eau de votre cuve et non pas la cuve de 1000 l qui est réservée pour arroser vos fruitiers et votre prairie fleurie. Ces plantes ont besoin de très peu d’eau. N’oubliez pas de les pailler. Vous planterez le plus loin possible de votre fruitier et veillez à ne pas gênez votre voisin ! Car ces plantes ont besoin d’un bon mètre voire 1m50 d’espace entre elles.

Rolland un ancien jardinier qui est parti du jardin le 30 avril car il a trouvé un jardin plus proche de son domicile a planté 2 arbres fruitiers. Le règlement du jardin prévoit que dans ce cas-là, les arbres restent dans le verger mais que les jardiniers présents actuellement dans le jardin peuvent les acquérir. Il y a un poirier du curé et un pêcher de vigne. Les demandes des jardiniers qui sont rentrés dans le jardin cette année, sont prioritaires. Mais si aucun n’en veut, les jardiniers qui sont là depuis l’ouverture pourront les acquérir.

Veuillez me contacter. Le prix d’achat est de 16,70 € mais le Jardin Montplaisir prend en charge 50 % du prix, donc cela vous revient à 8,35 € (consultez le règlement du verger). Je vous tiens au courant de l’évolution.

Si vous pensez que vous avez trop pris de fruitiers, que vous n’arriverez pas à entretenir la zone de terre, ne pas hésiter à me le dire et vos arbres seront attribués à d’autres jardiniers qui le désirent. Il n’y a aucun problème.

 4)    FETE DES 1 AN DU JARDIN

Pour fêter la première année du jardin, on va faire un repas à midi avec barbecue, pétanque pour permettre à vous tous de vous rencontrer. Le principe est que chacun apporte un plat sucré ou plat salé ou boisson. Je m’occupe des saucisses, du vin, 3 gâteaux, du Pastis et de quelques bières. La fête se déroulera le dimanche 22 juin 2014
à 11H30
. En espérant que la météo soit favorable….

 5)    DIVERS SUJETS

 Aménagement d’une zone aire de jeux pour les enfants qui sera grillagée pour éviter que les ballons n’aillent dans le champ du voisin.

 Installation d’un récupérateur d’eau de pluie à la cabane collective qui servira à arroser les plantes de la cabane ainsi qu’un point d’eau pour la serre.

 La réalisation de l’horloge solaire avec les aromatiques est reportée au printemps prochain (car aménagement d’un parcours aromatique pour les enfants).

 Un jeune maraîcher à Fenouillet propose des plants bio (affiche dans la cabane).

 Antoine (jardin n° 9) se propose de réaliser tous vos travaux dans votre jardin ou votre verger ou lors de vos congés, en compensation financière. Pensez-y ! Il vous attend, n’hésitez pas !

 6)    QUESTIONS DES JARDINIERS

Les jardiniers présents ont demandé un rappel des règles du jardin : merci de les respecter !

 Dire bonjour aux autres jardiniers lorsqu’on vient dans le jardin.

Ne pas rentrer dans les parcelles des autres jardiniers.

Si vous utilisez le matériel des jardiniers et aussi de la cabane collective, le remettre à sa place.

Ne pas jeter les mauvaises herbes ou cailloux de votre jardin dans les allées car lors de la tonte des allées, cela blessera l’utilisateur du rotofil.

Les enfants doivent rester dans les allées, ne pas rentrer dans les jardins et aussi ranger les jouets qu’ils ont utilisés dans la cabane collective.

Pour la tonte des allées et du petit verger du jardin, les jardiniers ont demandé d’avoir une tondeuse pour tondre les allées et d’utiliser le rotofil que pour le verger.

On se renseigne pour acheter une tondeuse d’occasion. Je vous tiens au courant.

Merci à vous tous !